Select Page

par Judith Osongo Yanga

Le mois de la femme est un mois spécial dédié à la femme dans le monde entier. La femme congolaise en générale et celle de l’église méthodiste en particulier se réjouit de cette journée du 08 mars de chaque année.

La situation de la femme dans notre pays, surtout celle de l’Est du Congo présente quelques défis. La situation sécuritaire du pays la R.D.Congo expose la femme de l’Est du Congo ce qui fait que nous enregistrons plusieurs cas de viols des femmes et enfants dans cette partie du pays.

La coordination des femmes en collaboration avec Women Arise, partage sur comment faire entendre la voix de la femme congolaise à travers son ongd « Arise from stigma ». Les femmes ont pensé qu’il faut que la femme se lève pour demander aux autres femmes de se lever également  déclare madame Furaha Tshoso, présidente des femmes pour la conférence annuelle du Congo Est.

Unie comme en un seul corps qui est le Christ, les femmes sont inspiré de faire ce logo qui appelle les femmes à se lever. Aujourd’hui devant vous c’est Esther qui se lève et demande aux femmes de se lever également. Esther est une femme africaine qui est débout et déterminé, mains lever Esther veut apporter le changement dans l’humanité sur la situation de la femme. Esther appelle toute femme à se lever pour changer notre monde à travers la communication déterminé et accès sur le changement pour lutter contre la stigmatisation des femmes nous déclare ainsi Rde. Hélène Kombe, Aumônières des femmes.

Esther is the symbol of “Women Arise” communications campaign that invites women to arise from despair and stigma to claim their true identity: beloved and wonderfully made by God.



Selon le rapport de la division provinciale du genre, femmes et des enfants de la province du Maniema, plus de 5000 cas des viols étaient enregistré en 2017 dans la province du Maniema pour ne citer cela. Face à cette situation, l’église méthodiste unie au Congo Est en collaboration avec ses partenaires reflechissent ont réfléchir pour résoudre le problème de la stigmatisation que subi les femmes victimes de violences sexuelle.

Je suis une femme congolaise de l’église méthodiste unie, Région Episcopale du nord Katanga, je suis heureuse de voir le fruit de notre conception en tant que femme . Voila Esther que l’equippe de Arise ….. présente en ce 08 mars 2018 Esther. Aujourd’hui voir l’image de Esther est une grande joie pour moi. Le nom Esther inspire beaucoup, ce nom signifie une femme de détermination nous déclare Dr. Betty Musau.

Esther est une femme capable de communiquer et parler aux femmes en les encourageant à sortir du désespoir et à revendiquer leur identité donnée par Dieu qu’aucune personne ne peut l’enlever indique ainsi Dr. Betty Musau.

La journée internationale de la femme est une opportunité pour nous femmes de l’église méthodiste unie au Congo Est de relever un grand défi qui est permanant dans notre milieu celui de la stigmatisation de la femme sur tout le plan de vie sociale. Nous (qui)sommes ravis de l’initiative de cette femme Esther qui appelle toutes les femmes à déclarer leur identité ceci est notre défis majeur pour les femmes de l’Est du Congo victimes des viols nous déclare ainsi la Rde. Mwayuma Véronique, Coordinatrice des femmes de l’église méthodiste unie au Congo Est.

Toutes(qui) debout avec Esther pour lutter contre la stigmatisation et être une femme pour la transformation du monde.

Reverend Dr. Betty Kazadi Musau